Revenir au Blog Magique de Splitch

De l'intérêt de la magie impromptue

samedi 6 novembre 2010 à 23h09 - 1 commentaire - 2108 lectures

Encore aujourd'hui, je me suis retrouvé dans un "guet apens" classique : invité un peu par hasard sur une porte ouverte à la ferme, où on a pu déguster d'excellents produits locaux, l'inévitable question est tombée : "et vous faites quoi dans la vie ?"

Je suis déclaré à l'URSSAF comme magicien. Donc je réponds "je suis magicien". Évidemment, à un moment donné, dans la conversation, on sent l'attente des gens, jusqu'alors inconnus, qui deviennent là un public improvisé.

Il y a quelques années, je ne sortais jamais sans mon attirail : FP, cartes, pièces, balles mousses... Toujours prêt ! Sauf qu'au bout d'un moment, ça devenait une contrainte. Je me suis donc intéressé de très près à cette fameuse magie impromptue - qui m'a d'ailleurs, plus tard, donné envie de créer Club de Magie.

Ce qui est curieux, c'est que dans l'esprit des jeunes magiciens (jeunes dans le métier, j'entends), la magie impromptue est souvent associée à des effets "moindres". Alors évidemment, sans doute n'est-il pas possible d'obtenir visuellement d'aussi bons résultats qu'avec un gimmick "technologique" prévu pour un effet dit "killer". Encore que ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces : sans présentation, sans showmanship, le résultat peut être catastrophique.

Bref, tout ça pour vous dire que, depuis plusieurs années maintenant, je me suis constitué un répertoire de tours impromptus. Récemment, j'ai tout revu : besoin de changer ce répertoire, d'abord, mais aussi de construire une progression. Je ne vous dévoilerai pas ici ces fameux tours, mais tout ce que je peux vous dire, c'est qu'ils figurent à 90% sur Club de Magie.

Et vous savez quoi ? Encore cet après-midi, dans des conditions épouvantables, j'ai pu faire "le show" et marquer bien des esprits... avec des objets ordinaires la plupart du temps empruntés.

Travaillez vous aussi un répertoire impromptu. Faites de chaque effet choisi un "miracle". 10 tours, ça me paraît largement suffisant (il est très très rare que je présente les 10 tours). Surtout, vous serez à pied d'œuvre n'importe où, n'importe quand.

Dans mon prochain billet, je vous raconterai comment je me suis retrouvé en Tunisie à remplacer au pied levé un animateur tombé malade... et assurer le spectacle !

Du même auteur :

Réactions

C'est exactement de ça que j'avais un peur, de vivre cette situation, un petit peu moins maintenant. Surtout que mon père n'hésite pas à dire à chaque soirée qu'il y a un magicien parmi nous et dans son langage à lui ça veut dire top départ fait nous un petit show. Quand tu ne t'y attends pas et que tu n'as rien préparé ça peut être une gêne, un bide total en disant "je reviens je vais me préparé".
Pour moi un magicien doit être prêt à tous moment, bien que je ne me considère pas comme un magicien, mais apprentis magicien. Les enfants du quartier me connaissent comme apprentis magicien à l'école maternelle des magiciens moyenne section. C'était pour leur donner une comparaison entre un grand magicien et moi simple apprentis, bref je m'égare du sujet.
Ceux que je veux dire c'est que "CDM" m'a sauvé quelque fois grâce à ses fameux tours impromptus. J'ai toujours sur moi un jeux de carte et ça me suffit, le reste je le trouve dans les café, les restos et chez les amis: sucre, cure-dents, allumettes, ficelles, élastiques etc... Merci Mr Splich, Merci "CDM" et Merci à tous les membres pour vos astuces et vos idées.

il y a 6 ans

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir commenter ce billet !