Revenir au Blog Magique de Marty

Séjour Parisien pour l'hommage de Jan Madd aux magiciens du Cirque.

dimanche 20 septembre 2009 à 18h37 - 2 commentaires - 1344 lectures

Séjour du 09 au 12 Septembre Paris :

 

Départ de Rennes le 09 Septembre à 12H, Yo arrive toujours aussi décontracté et me propose directement de préparer notre panier repas, puis Splitch nous rejoint toujours aussi pressé par le temps, banque à passer voir, lettres à poster…

 

Bref, 12h05, coup de sifflet de monsieur le chef de gare et le train s’ébranle.

 

Premier constat : ma poisse légendaire est toujours de nos aventures : dans le carré où nous sommes assis, la table est pétée, la poubelle est défectueuse, et nos places ont été vendues 2 fois provoquant la ire d’une charmante famille qui était prête à nous jeter dehors en nous taxant de squatteurs de places alors que c’était leurs billets qui finalement étaient en surbooking.

 

Arrivés à Montparnasse direction l’hôtel à Malakoff, celui d’où nous avions été virés la dernière fois, au bout de deux jours sur les trois que comptait notre séjour. Tout simplement parce qu’ils avaient mal validé notre réservation.

Cette fois pas de soucis et c’est quasiment un duplex qui nous attends.

 

Puis retour en plein centre de Paris, passage au Théâtr’hall pour que Monsieur Yo puisse se vêtir correctement sur son prochain spectacle.

Goûter au Starbuck Coffee avec un monsieur Splitch / homme d’affaire tellement accaparé par son téléphone qu’il n’a pas vu la file d’attente de 243 m qu’il était en train de créer.

 

Direction le 17ème pour rejoindre Alexandra, Virginie et Fanny à une terrasse (où d’ailleurs deux belges ont été pantois de me voir consommer un lait fraise et m’ont demandé si la honte ne m’envahissait pas.) avant d’enchainer avec un repas succulent dans un cadre assez cool (et un serveur plein d’anecdotes ) au Bistrot des Vignes 90, rue des Dames dans le 17ème.

 

Encore un petit verre et zou, au lit, il est 1h du matin.

 

 

Réveil plutôt cool vers 8h le jeudi, jusqu’au moment du petit déjeuner où mon chocolat décide de terminer sa course sur mon pantalon et mon polo tout propre du matin.

Un changement et un frottement de serviette plus tard, nous voilà à la bouche de métro, où Yohann, après avoir découvert que l’aimant qu’il transporte dans sa poche a démagnétisé tous ses tickets de métro, se rend compte qu’il a oublié son portable dans la chambre.

Etant attendus pour 10h30 à la Cité des Sciences, nous faisons deux groupes de 1 et demi et filons en vagues séparées vers notre destination.

 

Une fois regroupés à la Villette, nous retrouvons Jack Barlett pour une étonnante interview dans le cadre de Chop-Cup.com.

 

Longues discussions philosophiques et conceptuelles sur la magie pendant le repas du midi avant de s’essayer à jouer les Experts dans la Crime Expo située au premier étage de la Cité des Sciences.

Non seulement nous n’avons pas trouvé le criminel mais en plus nous avons été assez déçu du contenu au vu du prix.

 

Puis un petit coup encore en terrasse plus tard, nous voilà reparti direction de la Place de Clichy où nous sommes rejoints par Lise et Alexandra, cette dernière nous ayant fait invités au Casino de Paris pour voir la revue Gentry de Paris Revue ambiance années 30-40, avec chant, danse, claquettes et même des filles qui se déshabillent presque entièrement.

Mais l’attraction principale de cette revue, ce sont surtout les 2 numéros de Dita VonTeese, qui a amené ici l’effeuillage au rang d’art, et si je cite chacun d’entre nous :

Lise : « Elle fait honneur aux femmes. »

Yoan : « je ne sais pas, je n’ai pas pu regarder, je n’ai pas l’âge. »

Alexandra : « je suis une femme et hétéro, mais franchement…. »

Vincent : « enfin un bon spectacle dans la capitale…. »

Moi-même : « et dire que Marilyn Manson me l’avait piqué, et maintenant elle s’exhibe devant tout Paris, allez tiens j’enlève son numéro de mes contacts, bien fait pour elle. »

 

Plus pragmatiquement : un spectacle plutôt inégal dans le rythme et la qualité, porté principalement par Dita, mais avec un numéro de claquette de bonne facture et quelques moments très agréables.

 

Puis un dernier verre afin de ne pas se quitter trop vite et retour à l’hôtel. Dodo à 2H30.

 

 

Cette fois réveil plus tranquille le vendredi, avec un peu de travail à l’hôtel, puis départ direction Birhakeim, petite ballade sous la tour Eiffel, petite terrasse tranquille et dépenses à Magic Dream.

 

Puis direction Chatelet avec grosse période de travail préparatoire du congrès de Vannes, tout en sirotant une boisson chocolatée dans un Starbuck (et oui je suis fan et persuasif), ballade dans le rayon livre de la FNAC puis direction notre objectif principal du séjour : La péniche spectacle Métamorphosis de Jan Madd.

 

Accueil chaleureux, apéritif gouteux, repas fabuleux, discussions intéressantes et animées avec Jean Régil, Bébel, Claude et sa femme du Scarabée Jaune, Pierre Switon, Peter Din, Didier Puech de Magicus ….et descente à la salle de spectacle.

 

 

Les 3 heures qui ont suivi furent vraiment instructives et émouvantes.

Hommage à Al Rex et à sa famille et nous avons ainsi pu voir ce qu’était la vie de magicien sous chapiteau itinérant.

Hommage à Schmoll, à qui Eddy Mitchel a piqué son prénom, et découverte d’un homme à l’humour certain, un rythme incroyable (un vrai télé achat ce gars) et seul homme au monde à avoir fait le tour de l’homme invisible.

Mon père l’a vu étant jeune dans son personnage de Bill Carson, le tireur d’élite, que l’on a vu faire en vidéo à 80 ans passés, incroyable.

Hommage à Dany Ray, fabuleux magicien, aux numéros pour enfants très agréables, et qui bossait notamment au Cirque Jean Richard à Ermenonville.

 

Puis salutations des membres des diverses familles présentes à l’hommage, avec petite larme à l’œil.

 

Puis pot d’adieu à l’étage avec quelques discussions qui s’étirent dans la nuit.

 

C’est sur cette note plutôt positive et joyeuse que s’achève notre séjour parisien.

 

A plus pour de nouvelles aventures.

 

 

Du même auteur :

Réactions

Mmmh Dita Von Teese. Je rajouterai que Marty ne s'en est toujours pas remis...

il y a 7 ans

J'ai vraiment eu l'impression que Dita me regardait...

il y a 7 ans

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir commenter ce billet !