Revenir au Blog Magique de e-magie...nation

Ma premiere participation au concours

mardi 14 décembre 2010 à 18h27 - 3 commentaires - 1211 lectures

C'est mon 52° tour !

Tout un symbole connaissant le nombre de cartes dans un jeu. Je voulais faire un tour différent et me donner à fond dans un domaine qui pourrais ne pas m'être familier.

SPLITCH avait insisté sur la volonté d'innover, je me suis donc tourné vers le burlesque. J'avais pensé à un tour de pénétration de carte qui passe magiquement de la main droite à ma boite à transposition et de cette dernière à la main gauche mais je ne trouvais pas l'idée vendeuse ni le concept convaincant (si vous saviez le nombre de tours que j'ai jeté aux oubliettes parce qu'ils ne me plaisaient pas!!!).

Je ne voulais pas remettre "de la pure magie" sur le tapis parce que vous alliez finir par en avoir marre de cette boîte à transpo et on n'innove pas en reproduisant un tour à l'identique. On repasse donc à cette bonne feuille blanche qui ne se rempli qu'au gré de notre inspiration... J'ai un ami chanteur qui m'a fait écouter une de ses œuvres qui m'a marqué, j'ai donc décidé de l'utiliser - avec son accord - dans le futur clip pour éviter tout problème de droit d'auteur au delà des 30 secondes fatidiques.

En effet faire un film sans musique c'est plutôt triste, non! Ah oui, je me disait quitte à raconter une histoire, autant en faire un film mais un film c'est:

  1. un réalisateur (style, plans, séquences, montage)
  2. une histoire (debut, milieu, fin)
  3. relation entre acteurs (sinon c'est un monologue, un one man show)
  4. des décors
  5. de la musique.

Alors je voulais faire une histoire d'amour entre black jack (David Copperfield) et la dame de son coeur (Claudia représentée par la dame de coeur) et qu'il se l'emballe en un claquement de doigts (vous savez ce tour - de COPPERFIELD) ou un jeu de carte se retrouve coincé dans emballer en une fraction de seconde (dans un ballon, bien-sûr) et la carte choisie déchirée et signée est extirpée du ballon qui ne se déchire pas. Ce tour est probablement le plus repris de "Magic Dave", mais j'ai finalement trouvé cela peut romantique sachant: "je t'emballe, tu te retrouves dans un ballon" ça fait très cavalier !

Ma femme m'avait dit : "puisqu'il s'agit de rapport homme- femme, le fait d'y introduire un ballon magique à l'intérieure duquelle la dame se retrouve emballée, n'as tu pas peur de susciter dans l'esprit de ceux qui te regarde un message non désiré lié à l'industrie de la contraception et de la prévention des maladies vénériennes chez l'homme, chéri?"

Je sais que j'ai l'esprit tordu mais ma femme me bat à plate couture, c'est sans doute pour cela que je l'aime. Bref, ne prenons pas de risque et cherchons autre chose; mais je commence à être à court d'idées!

J'étais sur le point de faire disparaître ma participation comme d'autres font disparaître la statue de la liberté , quand je me suis dit et pourquoi ne pas mixer plusieurs effets dans la même histoire, l'histoire d'une journée genre 24 heures.

Craignos, avec une possession magique plutôt que démoniaque (pour le ressort comique) et c'est la que tout à commencé à se construire:

  1. Un réalisateur déjanté pour une histoire qui ne l'est pas moins (montage à la pulp fiction: tranches de vie pas nécessairement dans l'ordre)
  2. une histoire commentée par une voix off genre télé-réalité j'ai trouvé marrant que la voix off soit vraiment off: et donc écrite
  3. relation entre acteurs très déchiré vu que c'est une lutte pour récupérer son corps ou la lutte entre 2 magiciens qui se détestent
  4. les décors: la chambre d'amis dont j'ai du abaisser le lit pour des raison de cadrage et d'éclairage (et je m'en mords les doigts)
  5. la musique: qui introduit un livre et évite la violation de droits d'auteur

Et voilà mon tout premier court-métrage à vu le jour. Un petit mot sur Geoff WILLIAMS, il a mis au point un tour de magie que même David COPPERFIELD ne pourrait pas faire, selon les dires de l'auteur...Cela dit si même moi, j'arrive à le faire..! La raison du titre de son tour: "I hate David COPPERFIELD" ou je déteste David COPPERFIELD en français c'était par ce que, soit disant, il en aurait marre d'être constamment comparé à lui genre oui mais David COPPERFIELD sort avec une top-model, traverse la muraille de chine, s'envole dans les airs ou fait disparaître Lady Liberty; bref on se sent minable face à lui, je pense que c'est une erreur, même si je pense que la véritable motivation du Sieur WILLIAMS c'est de faire du bruit autour de sa personne, car il n'y a pas plus beau que le close up.

A propos de micromagie, Olivier de Benoist acteur, humouriste fétiche de l'émission "On ne demande qu'à en rire" et micro-magicien de surcroît disait que le close up n'a pas de ressort comique et que c'est pour cette raison qu'il ne l'évoque jamais dans ses sketches [Ruquier a même dit que le close-up- et je le cite- c'est "chiant"] je m'inscris en faux par rapport à tout ceci! Tout dépend de la façon dont on bosse son sujet et dont on délivre son histoire, j'espère vous en faire une démonstration marrante avec la vidéo de ma participation. 

Du même auteur :

Réactions

Merci E-magie...nation. Je me suis permis de refaire la mise en forme de ton billet et de corriger quelques fautes de frappe !

il y a 7 ans

merci, cette fois-ci, la vidéo est bien passée, mais comme je l'ai dit, je n'y ai jamais participé au par avant et je n'ai pas encore compris quand et comment on vote...ni même comment on met un tour de membre en favori, ce qui est dommage car certains en valent largement la peine...

il y a 7 ans

Quand un tour te plait, tu cliques sur le coeur à droite et il s'ajoute à tes favoris.

il y a 7 ans

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir commenter ce billet !