Revenir au Blog Magique de Splitch

Festival International de Magie 2012

jeudi 26 janvier 2012 à 00h00 - 2 commentaires - 2165 lectures

Vous y étiez ? Vous n'y étiez pas ? Si vous y étiez, bravo car cette quatrième édition du Festival International de Magie vous a forcément marqué et enchanté comme les quelques 3000 autres personnes qui y ont assisté. Si vous n'y étiez pas, rassurez-vous : non seulement nous revenons l'an prochain, mais avant cela vous pourrez vous rattraper à Vannes, Nantes ou Quimper !

Oui, car c'est une vraie nouveauté cette année par rapport à l'édition de l'an passé : le Festival International de Magie part en tournée pour ne se terminer réellement que le 12 février prochain, à Quimper. Toutes les infos sont sur http://vivelamagie.com.

Revenons à l'édition 2012 : un vrai Festival, avec une nouvelle salle prestigieuse de plus de 600 places, des artistes incroyables, une ambiance toujours familiale débutée le lundi soir au Tire-Bouchon par une soirée close-up, suivie par une seconde au restaurant La Réserve. Gros succès lors de ces deux soirées qui laissent place au spectacle jeune public avec le spectacle d'Anaël, magicien de 7 ans... enfin, c'est ce qu'il dit !

Le jeudi, c'est relâche : accueil des artistes, petit repas familial chez Gérard et Monique, la marque de fabrique se fait sentir et on ne s'y trompe pas : ici, c'est différent que partout ailleurs. Il suffit de regarder cette série de photos :




Outre les membres de l'équipe, vous reconnaîtrez sur cette photo de Michel, photographe pour la FFAP et autres revues magiques :

  • Gwenaëlle
  • Chen Ming Chao
  • Viktor Vincent
  • Alberto Giorgi
  • Gaëtan Bloom
  • Omar Pacha
  • Max Zargal
  • Luce

Tout commence dans le hall avec la délicieuse Luce qui offre aux spectateurs un numéro de chapeau : jonglerie et facéties ravissent les grands comme les petits et rendent l'attente supportable, pendant que Marty s'affaire à promouvoir le DVD magique de ce festival. Le public prend place, la lumière s'allume : c'est parti !

Le spectacle débute par une présentation de Max Zargal, magicien méconnu tout droit sorti de la grande époque des artistes complets génération "Music Hall". Assisté d'Amandine, il est vraiment très très fort et même... excellent ! Le talent d'un présentateur se mesure à sa capacité à mettre en valeur les artistes sans leur faire de l'ombre tout en maintenant le rythme du spectacle ; Max et Amandine sont experts en la matière et le public ne s'y trompe pas.

Le premier numéro, celui de Gwenaëlle, magicienne issue de l'équipe de France de Magie, emmène les spectateurs dans l'univers des papillons, façon Mary Poppins et intemporel. J'avais vu les débuts de Gwenaëlle l'an passé à Paris, lors du Magic History Day et il est clair que son numéro a beaucoup évolué. Surtout, ça fait du bien de voir une magicienne !

Arrive ensuite l'incroyable Mike Chen Ming Chao, de Taïwan. Quelle classe ! Quelle dextérité ! Des cartes et des boules vertes surgissent du néant et, au milieu de tout ça, ce satané peigne qui revient encore et toujours ! C'est rapide, visuel, il y a une vraie narration et c'est réglé au millimètre sur une musique qui monte en puissance jusqu'au final qui appelle un tonnerre d'applaudissement.

C'est Viktor Vincent, le mentaliste que vous avez pu voir sur France 3, qui enchaine. Là aussi, la grande classe. Viktor est un garçon non seulement très drôle mais aussi très sympa et, sur scène, ça se voit. Il reste dans son rôle et donne au mentalisme un rythme haletant qui scotche littéralement le public. Est-il capable de lire dans vos pensées ? De prédire l'avenir ? A vous de vous faire votre propre opinion !

Place maintenant aux grandes illusions ! C'est à Forges-les-Eaux qu'Alberto Giorgi, italien, a été repéré. Alors que la mode est aux illusions rapides, Alberto choisi au contraire la lenteur en nous replongeant dans l'univers du film "L'Illusionniste". C'est mystérieux, sombre ; les illusions sont magnifiques ainsi que les costumes. Il entrecoupe son numéro par une "récréation" visuelle avec une corde, le tout en musique. Âmes sensibles, s'abstenir...

La star du festival, c'est lui : Gaëtan Bloom est présent au festival et, avec lui, près de 30 minutes de folie. J'ai vu son numéro à plusieurs reprises, on l'avait même fait venir du temps du restaurant de la Hublais, à Cesson-Sévigné et, à chaque fois, je suis plié de rire. Il est trop fort et, comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Pas la peine de forcer le talent, les jeux de mots sont justes et percutants et la carte revient toujours dans le kiwi, qui était dans le citron, qui était dans le pamplemousse, qui était dans la salade. C'est donc drôle mais aussi très, très fort et incompréhensible. Que faire après ça ?

Eh bien après ça, on n'a pas le choix, il faut finir par un numéro qui a fait le tour du monde depuis plus de 40 ans et qui restera une valeur sûre pour les décennies à venir : Omar Pacha. Omar Pacha, c'est d'ailleurs curieux, c'est le nom d'une compagnie et d'un numéro. On parle de la compagnie Omar Pacha et du numéro Omar Pacha. Tout le monde le connaît. En lumière noire, personne n'a jamais pu rivaliser avec eux. C'est intemporel, ça s'adresse à l'imaginaire collectif, celui des fakirs, de la corde hindoue et des mystères de l'Orient. On veut tous y croire. Surtout, c'est beau, c'est visuel et on ne s'en lasse pas. C'est donc avec Omar Pacha que se termine le grand Gala du Festival International de magie, par une standing ovation.

A la sortie, le public est ravi et unanime : c'est monté d'un cran. Ceux qui venaient pour la pemère fois ne s'y attendaient pas, ne pensaient pas qu'ici, à Rennes, il pouvait y avoir un tel spectacle. Les fidèles, ceux de la première heure sont tout autant scotchés : ils ont vécu la progression et comprennent qu'il s'agit d'un vrai programme, professionnel et de qualité. Tous reviendront. Et nous aussi.

Ce festival n'existe que par l'énergie de Gérard Souchet et de sa famille (Monique, Clémentine, Antoine et Margot), assistés de petites fourmis : Christophe Boisselier, Steeve et Fab, les régisseurs, Aude et Claude du Scarabée Jaune, François Martinez (Marty), Yohann Gauthier et moi-même. 90% des efforts est fourni par Gérard. Nous fournissons les 60% restant pour vous servir à 150%. L'an prochain ? On sera à 200% car il s'agira des 5 ans du festival !

Pour vous remercier de nous suivre, voici une petite vidéo des coulisses :


Du même auteur :

Réactions

C'était giga méga super trop bien ! =D Merci pour ces beaux numéros qui m'ont fait du bien après une rude semaine sous pression (à la limite de la cocotte-minute ! ^^) au lycée ! =) Vivement l'année prochaine ! =D

il y a 5 ans

excellente prestation sur Rennes qui a vraiment bleuffé et fait réver l'ensemble des spectateurs présents qu ils soient novices ou magiciens.... un festival riche en emotions avec un répertoire d'effets proposés très varié.... un grand merci à toute l'equipe organisatrice d'avoir su proposer avec autant d'ardeur et de folie cette prestation vraiment remarquable.... respects....

il y a 5 ans

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir commenter ce billet !